Jouer avec la récup

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En dehors des jeux « classiques » que nous trouvons dans la plupart des crèches, nous avons fait le choix d’utiliser également du matériel de « récupération » pour proposer des activités aux enfants. Ce matériel est destiné à favoriser la motricité de l’enfant, son imagination, le symbolique, ou encore le sensoriel… Nous proposons une palette variée d’objets du quotidien destinés à être jetés… une démarche écologique, économique, et riche en utilisations par les enfants !
N’avez-vous pas déjà observé un enfant jouer davantage avec un emballage plutôt qu’avec le jeu lui-même qui se trouve à l’intérieur ? Pourquoi ? Parce que plus un objet / jeu est neutre, plus il est intéressant pour l’enfant car il va pouvoir en faire de nombreuses expériences. Un jeu « tout fait » n’a généralement qu’une utilisation possible, voire plusieurs selon le jeu dont il s’agit et le détournement qu’en fait l’enfant. Mais, donnez-lui une boite par exemple et observez ce qu’il fait avec… Vous constaterez qu’il en fait plein de choses, tout droit issues de son imagination ! La récup’ », ce sont notamment ce qu’on appelle dans un langage plus scientifique, les « objets heuristiques ». Ce sont des objets qui permettent de découvrir des caractéristiques et des lois physiques. Ce ne sont généralement pas des jouets mais des objets type boites ou objets de récupération avec lesquels l’enfant joue et expérimente.

Pourquoi c’est intéressant ?

La récupération, c’est économique ! Pourquoi mettre cher dans un jeu qui sera peu investi, alors qu’en recyclant des objets, l’enfant en fait des jeux avec lesquels il se lasse moins. Ces objets sont, en plus, facilement renouvelables lorsqu’ils sont abimés.
Avec des objets simples, les expériences sont multiples. Prenez un jeu sonore : l’enfant appuie sur un bouton, ça fait un son… une fois qu’il a fait le tour, que peut-il faire d’autre avec ce jeu ? Rien… il n’aura plus d’intérêt. Donnez-lui un grand carton, il trouvera beaucoup de choses à en faire, et il nous surprendra par ses jeux, sortez en plus quelques feutres, et ce bout de carton deviendra support d’œuvres d’art. Ou alors, faites un grand trou dans un grand carton, il deviendra un tunnel ou une maison.
Ainsi, plus les objets sont simples, plus les expériences sont multiples, variées, et intéressantes pour l’enfant et pour le développement de ses différentes intelligences ! Les enfants aiment jouer avec tout et n’importe quoi. Ils créent leurs jeux et en tirent non seulement beaucoup de plaisir, mais aussi beaucoup d’expériences !

La récup’, oui, mais quoi ?

À la micro crèche, nous récupérons :

Des bouchons (des bouteilles de lait, ou des petits pots)

Ils permettent de proposer des jeux de transvasements notamment. Ils sont intéressants pour développer la motricité fine des plus petits, qui commencent à attraper des petits objets. En plus, le bouchon, mis à la verticale, roule, ce qui peut émerveiller les plus petits. Les bouchons des petits pots font également un petit bruit lorsqu’on appuie dessus « clic ». Ce son intrigue toujours les enfants, et provoque des réactions.
Pour les grands, ils transvasent, font des tours, les trient, essayent de reboucher des bouteilles, etc.

Bouteilles vides de lait ou d’eau

De petite taille, grande taille, de formes un peu différentes, les bouteilles sont de bons supports aux expériences. En effet, nous les proposons sans bouchons. Ainsi, si les « bouchons » sont sortis en même temps, les enfants parfois se tentent à essayer de reboucher les bouteilles… des fois les bouchons sont trop petits, trop grands… ils font diverses expériences, et appréhendent ainsi les notions de grand, petit. Puis, quand ils retrouvent la bonne taille, ils s’essayent à visser, dévisser, ce qui leur permet d’exercer leur motricité fine !
Les bouteilles, de par leur forme, ça roule, ça s’écrase, ça fait du bruit lorsqu’on les « chiffonne »… puis, pour les plus grands qui sont dans l’imitation, les bouteilles sont des accessoires de dinette. On sert de l’eau, du café, ils en inventent des utilisations. Elles sont également du matériel intéressant lors des jeux de transvasements : remplir, vider, secouer…
Avec un peu de bricolage, nous utilisons aussi les bouteilles pour mettre différentes choses à l’intérieur : de la semoule / du riz / des pois… et voilà des maracas ! Ou alors nous y mettons du visuel : des plumes / des paillettes, de l’eau savonneuses… ce qui attirent leur œil. Tout cela participe à l’éveil de leurs sens, et à leur développement intellectuel. Rassurez-vous, nous collons les bouchons, afin qu’il n’y ait aucun risque pour les enfants d’ingérer ce qui se trouve à l’intérieur !
Ainsi, ces bouteilles récupérées peuvent faire l’objet de nombreux jeux avec les enfants !

Boites de lait en poudre vides

Là aussi, ces boites peuvent faire de merveilleux instruments de musique et donc contribuer au développement de l’ouïe, en tapant dessus fort / doucement, avec la main ou avec un autre objet… Les sons peuvent être ainsi variés et toujours sources d’étonnement et de plaisir des tout petits. Avec un peu de bricolage, la boite de lait peut devenir une « boite à formes », en faisant des formes dans les couvercles. Ou tout simplement un jeu qui « roule » et qui émerveille le bébé !

Divers emballages

Les emballages en cartons de gâteaux, de café, de thés, ou alors des gels douches vides, des bidons de lessives, etc… sont des mines précieuses d’expériences. Que ce soit dans le symbolique, l’imitation, mais aussi pour les textures, les odeurs,… Tous ces objets récupérés constituent une dinette improvisée, qui est certes provisoire, mais facilement renouvelable !

Petits cartons, grands cartons

Avec eux, les enfants peuvent jouer de longs moments. Ils favorisent les interactions entre les plus grands, qui utilisent un grand carton comme un bateau, un tunnel, pour se cacher, etc. Parfois ils grimpent dessus, et se font un propre parcours.
Au-delà de la motricité, l’imagination est sollicitée :
« L., deux ans, ramène un carton fermé à un adulte. Et lui dit « cadeau ». »
Supports à l’échange, donc, ces cartons sont très intéressants et suscitent l’invention d’histoires entre adultes et enfants.
En outre, une fois « aplatis », les cartons peuvent servir de support aux dessins des enfants ou encore de support au bricolage ! Tout dépend ce que l’on propose en plus des cartons : le matériel de bricolage, les crayons, ou autre.
À la micro crèche, « L., 2 ans et demi », se met à faire des trous dans un morceau de carton avec les crayons à disposition. Par imitation, les autres enfants font de même. Ce qui devait être du « dessin », devient un « atelier bricolage » pour tous !
Nous nous laissons guider par ce que les enfants nous montrent et nous constatons qu’ils ont une imagination débordante, avec un simple morceau de carton.

Des ceintures, des sacs à mains, des chaussures, des chapeaux, des lunettes de soleil

Avec tout ça, notre boite à déguisements est constituée ! Les enfants en raffolent car ils peuvent imiter maman/ papa, aller faire les courses en remplissant son sac, mettre un chapeau pour se déguiser… l’imitation et le symbolique sont au cœur de leurs expériences. Alors, en cas de déménagement ou de tri chez vous, pensez à nous ramener ces accessoires qui nous sont précieux !

Des tissus, petits, moyens, grands, de couleurs et de textures variées

Pour solliciter les différents sens, notamment la vue, le toucher. Un morceau de velours ne procurera pas la même sensation qu’un morceau de tissu en laine ou en soie… éveil sensoriel donc, pour les plus petits comme les plus grands. Les tissus de grande taille servent aussi pour se cacher, se déguiser, mettre une « cape », faire une nappe pour inventer un pique-nique, etc.
Nous proposons ainsi tous ces objets, que nous trions par catégorie, sous forme de « caisse de jeux », que nous nommons des « univers ». Nous alternons des moments « d’activité » avec des moments de jeux comme ceux-ci, afin que l’enfant ait une grande diversité dans le matériel proposé et leur utilisation.
Alors, profitez-en, donnez une deuxième vie à du matériel / des objets dont vous ne vous servez plus en nous les rapportant à la micro crèche.

retour