Jouer avec des objets roulants

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les tout-petits sont attirés par tout ce qui roule, ou qui se déplace tout seul. Quand ils sont bébés et qu’ils ne se déplacent pas, ils suivent souvent du regard ces objets, cela les intrigue. Comment cet objet se déplace t-il ? Comment ça fonctionne ? L’inconvénient c’est qu’ils ne peuvent les attraper et les manipuler, étant encore trop petits pour suivre ces objets et les déplacer. Ces petites choses qui roulent deviennent alors davantage intéressantes lorsque le bébé commence à se déplacer : en rampant, à quatre pattes, ou plus tard en marchant. Ils adorent ça !

Qu’appelle t-on un objet roulant ?


 
Les objets roulants comprennent tout ce qui a des roues, mais également d’autres objets, dont la forme leur permet de rouler au sol.
Il s’agit principalement des véhicules : les petites voitures, les camions, les trains qui roulent sur des rails (ou au sol). Nous pouvons également mettre dans cette catégorie tout ce qui est plus gros tels que les vélos, les petits trotteurs sur lesquels ils peuvent monter dessus, les motos, qui sont réservés à l’extérieur.
Les balles peuvent aussi rouler, mais souvent, elles sont davantage lancées et rebondissent plus qu’elles ne roulent au sol.
Nous pouvons également compter comme les objets roulants :
Les bouchons et couvercles
Les boîtes de lait vides
Les cerceaux
Les rouleaux d’emballage
Les bacs et petits meubles sur roulettes
Les poussettes des poupées

Que font ils avec ? Quels intérêts ?


 
Les enfants aiment pousser ces objets, ils les trainent et les suivent en rampant à quatre pattes ou en courant. Souvent, les plus grands font rouler les voitures un peu partout : sur les tables, sur les blocs moteurs (qui sont apparentés à des montagnes ou des parcours pour les voitures !). Ils s’inventent des histoires et font marcher leur imaginaire (« boum », accident entre deux voitures qui se percutent / « c’est la voiture de maman, elle va au travail », etc.). Quand une voiture entre en collision avec un autre enfant, cela crée des interactions entre eux. Les voitures favorisent ainsi la rencontre.
Les objets roulants sont intéressants pour les enfants, car ils leur permettent de comprendre des notions élémentaires comme celles du mouvement, de la collision, ou du rapport entre la poussée de l’objet et son déplacement. L’enfant agit sur ces objets et il fait des expériences qui lui permettent de comprendre ces notions. L’espace est aussi investi, car, lorsqu’il fait rouler une voiture un peu partout au sol, il explore l’espace, les coins, les recoins, etc.
Les voitures, les véhicules sont également favorables au développement de la motricité. Ils permettent en effet de solliciter la motricité fine avec les petits véhicules qu’ils font rouler avec la main (ou le pied !). La motricité globale est quant à elle favorisée lorsqu’ils poussent les vélos, les trotteurs ou qu’ils montent dessus pour avancer avec.
Parmi les objets roulants, il y a ceux qui roulent en faisant du bruit, et ceux qui roulent en silence. Les petits observent ces variantes et la diversité leur donne l’occasion d’apprendre en distinguant ce qui est identique, semblable, de ce qui diffère.
En cela les objets roulants les fascinent et sont indispensables dans l’univers ludique des jeunes enfants.

“ça roule !” à la micro-crèche


 
À la micro-crèche, nous proposons ainsi régulièrement l’univers « tout ce qui roule ». Celui-ci comprend :
les différentes voitures, de petite et grande taille,
des petits camions,
les véhicules extérieurs (trotteurs, motos, les vélos) sur lesquels ils peuvent monter pour se déplacer
les poussettes pour les poupées
les petits trotteurs « coccinelle » et « souris », adaptés aux plus petits qui commencent à marcher car ils ne sont pas hauts, et les enfants peuvent facilement monter dessus, ou les pousser
Nous avons également un univers « bouchons » qui, au-delà de leur fonction de rouler, sont une source de nombreuses expériences. Nos bacs de rangement sur roulette sont aussi très investis par les enfants, qui prennent appui dessus pour se mettre debout, qui les poussent dans l’espace de vie, ou même montent dedans pour en faire un train !
Ainsi, nous sommes bien équipés pour permettre aux enfants de mener à bien leurs expériences avec « tout ce qui roule », pour leur plus grand bonheur !

retour